Définition

 

Les personnes intersexes ou intersexuées sont des personnes dont le corps possède des caractéristiques biologiques ne correspondant pas ou qu’en partie aux catégories binaires employées généralement pour distinguer les corps "femelles" des corps "mâles".

Biologie

 

Les personnes intersexuées sont des personnes dont le corps possède des caractéristiques biologiques ne correspondant pas ou qu’en partie aux catégories binaires employées généralement pour distinguer les corps "femelles" des corps "mâles".

 

Quels sont les critères biologiques de la sexuation ?

La sexuation repose sur plusieurs critères. Le plus généralement, on considère ceux-ci :

  • Génétiques : les chromosomes sexuels (p.ex : XX, XY, XXY, X0) et de nombreux gènes agissant sur le développement sexué.

  • Gonadiques : est-ce qu’une personne a des testicules, des ovaires, des ovotestis ? Et est-ce que ceux-ci produisent des hormones ou des gamètes (ovules ou spermatozoïdes)

  • Hormonal : est-ce que le corps répond aux hormones (p.ex. de la pilosité ou des seins) ? Est-ce qu’il en produit et en quelle quantité ?

  • Appareils reproducteurs  : utérus, trompes de Fallope, prostate, canaux séminifères...

  • Organes génitaux et voies urinaires : clitoris, gland, prostate, lèvres, urètre...

 

Attention : Biologie ≠ Identité ≠ Sexualité

 

Respecter l'identité et les termes qu'utilise une personne pour parler d'elle.

De même : utiliser les pronoms qu'elle emploie pour se dire : elle ? il ? iel ?

Si vous ne savez pas, ou que vous n'êtes pas sûr-e, demander à la personne signifie faire preuve de considération.

Les personnes concernées par une variation du développement sexuel peuvent avoir comme toute autre personne et ce, de manière tout à fait indépendante de leur variation biologique :

  • une merveilleuse identité ! Qu'elle soit masculine, féminine ou non-binaire (c'est-à-dire des personnes dont l'identité et/ou l'expression de genre n'est pas normative à "la" féminité ou à "la" masculinité telles qu'elles sont habituellement supposées dans notre société). 

  • des attirances sentimentales et sexuelles. Ou ne pas en avoir.

  • ces attirances peuvent être plutôt hétérosexuelles, homosexuelles, bisexuelles, pansexuelles, assexuelles... 

En raison de la grande variété biologique et sociale humaine, il arrive que des personnes (dont certaines concernées par des variations du développement sexuel) ne trouvent pas souhaitable de se "caser" dans ces catégories étroites et les trouvent réductrices. 

Suis-je intersexe ?

 Drôle de question ? Et pourtant... légitime.

De nombreuses personnes concernées par une variation du développement sexuel (VDS) ne le savent pas forcément elles-mêmes.

Vous vous demanderez peut-être : “mais alors, les médecins, ils ne le leur disent pas, eux ?”

Eh, bien... non, même officiellement, surtout pas avant 2006...

Cela a été l'un des enjeux des premières luttes militantes intersexes, depuis les années 1985, de réussir à obtenir des informations concernant sa vie, son corps et ce qui en était fait.

Essayez de cacher les Alpes à quelqu'un, vous n'y arriverez probablement qu'en lui crevant les yeux.

Et la comparaison pourrait tenir la route, puisqu'il a été question, depuis 1955, de "corriger" médicalement la moindre caractéristique anatomique semblant signaler une variation aux standards médicaux des catégories "mâle" et "femelle" (hormonale, reproductive et génitale). 

 

Depuis 2012, en Suisse, des recommendations pour des prises en charge médicale plus éthiques ont été formulées par la Commission Nationale d'Ethique (cf. prise de position 20/2012). 

À présent, il est possible de trouver du soutien, de s'informer et d'être entouré-e-s par d'autres personnes concernées par une VDS lorsque l'on se découvre concerné-e par une VDS.

Cependant, si vous avez un doute, sachez que ce test ne pourra pas vous fournir autant d'explications que le doivent vos médecins. Aussi, faites ce test si vous avez envie d'être au clair avec vous-même.

C'est votre choix. 

Mais nous serons là, pour vous accompagner et répondre à vos questions. 

Voici un "quiz" élaboré par le Collectif Intersersexes et Allié.e.s (FR)